Un désherbant naturel : les moutons du Cameroun ou … la nature, au service de la nature !

Le SIVOM gère de nombreuses structures, bâtiments abritant des installations techniques par exemple … ceci implique d’entretenir aussi les abords, souvent des espaces verts.

Cette mission est confiée aux agents techniques qui tondent, élaguent, débroussaillent chaque fois que cela est nécessaire. Cela prend du temps et représente un coût financier car l’outillage et le matériel doivent être entretenus, réparés et quand cela n’est plus possible, rachetés… sans compter l’acquisition des produits phytosanitaires aux normes environnementales ainsi que des hydrocarbures !

De plus, engins motorisés et produits chimiques sont nuisibles pour la nature et la santé en général…

Le SIVOM dans sa démarche d’engagement pour l’environnement a investi dans… des moutons du Cameroun, depuis deux mois et le résultat est pour le moment très satisfaisant.

Trois boucs ont déjà entretenu le terrain du château d’eau des Guèzes à Vallon-en-Sully, à la grande surprise des riverains ! Nos agents les ont déplacés au château d’eau de Bellevue où ils vont pouvoir continuer de se régaler d’une belle herbe tendre et grasse !

Ces moutons du Cameroun, pour information, n’arrivent pas d’Afrique même s’il s’agit bien à l’origine d’une race africaine. Ils sont souvent choisis pour l’entretien des espaces verts car ils sont peu exigeants, robustes et faciles à entretenir.

Ne soyez donc pas surpris de voir paître ces animaux à certaines saisons autour de nos châteaux d’eau et réservoirs ! Un petit crouton de pain sec (rien d’autre surtout !), leur fera toujours plaisir ! Mais attention de ne leur donner rien d’autre qu’un petit croûton de pain sec… Merci d’avance pour eux !

  Mouton du Cameroun, crédit photo : Maurice MONNET.

⇒ Tous les articles publiés en page d’accueil peuvent être relus ultérieurement dans notre rubrique “Actualités”… 

Les commentaires sont fermés.