La télégestion : l’outil de supervision indispensable de nos réseaux !

2 mots : télé et gestion… tout est dit ou presque !

La télégestion c’est la possibilité de gérer à distance 24h sur 24h les ouvrages des réseaux d’eau et d’assainissement collectif en associant l’électronique, l’informatique et la télécommunication.

Sur un territoire de compétence de onze communes et bientôt douze, soit en 2020 un linéaire de 550 km de réseau d’eau potable et 33 km de réseau d’assainissement collectif, on comprend aisément l’intérêt de positionner des relais d’informations aux endroits stratégiques.

Concrètement comment ça se passe ?

A la station de Prévallon, un superviseur (ordinateur + logiciel) reçoit tous les jours entre 4 h et 7 h du matin les données de l’ensemble des ouvrages d’adduction en eau potable et d’assainissement collectif.

Chaque site (Réservoir du Plaix, station d’épuration de Hérisson…) peut envoyer des alarmes de différentes natures (niveaux de réservoirs, dysfonctionnement électrique…) au superviseur qui va les relayer aux personnels compétents : les responsables techniques, les agents d’astreinte.

La télégestion du réseau d’eau existe depuis 1990  et a été améliorée par l’acquisition de nouveaux équipements. Celle du réseau d’assainissement collectif concerne actuellement presque la totalité des postes de refoulement et la station d’épuration de Hérisson mais est appelée à se développer avant fin 2019 pour inclure les step de Vallon en Sully, le Brethon et Urçay.

 

 

 

 

 

 

 

Exemple de restitution de données provenant du château d’eau du Plaix (cliquez sur l’image)

 

 

Pour retrouver nos articles précédents, un clic sur le bouton “Voir toutes nos actualités” en page d’accueil ! 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.