Croisière…sur la lagune du Cluzeau…

Si l’on vous dit “lagune”, à quoi pensez vous ?

A un de ces magnifiques lagons verts bordant l’île de Tahiti ?

Eh bien non, revenez sur terre, dans l’Allier, à Vallon-en-Sully par exemple, quartier du Cluzeau…

Les lagunes ne sont pas que des plans d’eau, allongés le long d’un littoral, peu profonds, isolés de la mer par un cordon meuble de sables et de galets. (Merci Wikipedia !)

Une lagune c’est aussi un bassin qui sert à filtrer les eaux usées mais on parle plus souvent de lagunage d’assainissement, technique naturelle qui consiste à faire passer les eaux usées à une vitesse d’écoulement très lente dans une succession de bassins étanches dimensionnés de manière à ce que l’eau y reste plusieurs jours, voire semaines.

La particularité de ces bassins est d’abriter des bactéries qui ont la capacité et le temps de dégrader les polluants sans intervention extérieure. Cette dégradation des matières organiques en matières minérales (CO2, eau, nitrates et phosphates) se fait par voie naturelle et biologique, par voie anaérobie (absence d’oxygène) ou aérobie (présence d’oxygène)  selon les bassins.

Ainsi, au Cluzeau, trois bassins récupèrent les eaux usées d’un secteur du quartier qui est desservi par le réseau d’assainissement collectif, avant de les rejeter assainies dans le milieu naturel.

Si l’on veut qu’une lagune ait un bon rendement de traitement de ces eaux usées, il faut qu’elle soit entretenue par un curage, tous les dix à quinze ans, effectué par une entreprise spécialisée avec, bien sûr, le concours technique et financier du SIVOM.

.le-cluzeau-vallon

Nettoyage de la lagune du Cluzeau : septembre 2016

⇒ Tous les articles publiés en page d’accueil peuvent être relus ultérieurement dans notre rubrique “Actualités”…

Les commentaires sont fermés.