Situation sécheresse : nouvel arrêté préfectoral du 27 août 2019.

Mis en avant

L’arrêté préfectoral n°2080/2019 du 27 Août 2019 remplace l’arrêté n°1787/2019 du 25 juillet dernier.

Merci d’en prendre connaissance en cliquant sur le lien suivant :

Arrêté n°2080-2019 du 27 août 2019

Bon à savoir pour situer nos communes :

  • bassin de l’Oeil et de l’Aumance : Hérisson, Le Brethon, Le Vilhain, Louroux-Bourbonnais, Saint Caprais
  • bassin du Cher aval de Chambonchard : Braize, l’Etelon, Meaulne-Vitray, Saint Bonnet Tronçais, Urçay et Vallon en Sully

NOUVEAU : en page d’accueil, à droite du logo, dans la rubrique “Bon à savoir”,  en dernière position, une page “Situation sécheresse” qui réunit tous les arrêtés de la saison 2019 a été mise en ligne pour permettre un suivi régulier des informations sur le sujet.

 

Communiquer pour mieux informer… La lettre de l’Etat dans l’Allier

Mis en avant

Vous avez reçu, en juillet dernier, le Réservoir d’Infos n°10, lettre annuelle du SIVOM de Nord Rive Droite du Cher, une mine d’informations sur les activités, les projets du SIVOM…

Vous recevez également annuellement ou trimestriellement les bulletins municipaux de vos mairies respectives… Ce sont des rendez-vous habituels qui permettent de vous renseigner sur la vie de vos communes, sur tout ce qui est bon à savoir au quotidien !

On le sait moins mais les services de l’Etat ont, eux aussi, un  moyen de communication auprès des citoyens que nous sommes tous. En effet, vous pouvez recevoir à votre adresse mail ou en vous rendant directement sur le site de la Préfecture de l’Allier “la Lettre de l’Etat dans l’Allier”, qui se feuillette comme un magazine, page après page et vous tient informés de vos droits, des nouveautés concernant notre territoire : 

Pour découvrir la lettre n°28 de juin 2019 et les précédentes…un clic ici !

sujets abordés dans ce numéro 28 : la sécheresse, Moulins et Moulins communauté “Pôle des métiers d’art”, le Service National Universel (SNU) pour les jeunes, les chèques énergie, la mise en place de “oups.gouv.fr”… la liste ne s’arrête pas là !

Goût désagréable de l’eau ?

Mis en avant

A chaque épisode de sécheresse estivale, il arrive que des abonnés s’inquiètent du goût que peut prendre l’eau distribuée par nos réseaux. Nous les comprenons et souhaitons les rassurer.

Ce petit goût “de terre” est souvent la conséquence des fortes chaleurs et peut avoir plusieurs origines :

  • la température de l’eau dans les canalisations privées mal isolées.
  • cela peut être également dû à la nappe alluviale du Cher qui baisse considérablement. De ce fait, la quantité d’eau qui alimente les puits de captage n’est pas assez abondante et peut drainer plus d’alluvions (alluvions = Dépôts de sédiments abandonnés par un cours d’eau quand la pente ou le débit sont devenus insuffisants).
  • les conduites de transport du réseau sur lesquelles un faible débit d’eau circule (quand un tronçon du réseau dessert peu d’abonnés) peuvent également provoquer ce désagrément en saison estivale.
  • à noter, en outre, qu’à cette saison, les robinets qu’on utilise peu souvent sont plus susceptibles d’apporter une petite odeur à l’eau que vous buvez. Avant de vous servir un verre d’eau, faites la couler quelques instants.
  • autre piste possible : le filtre qui se trouve au niveau du mousseur ou brise-jets de votre robinet (au bout du “col de cygne”) a pu s’encrasser. Il suffit de le dévisser avec une clef à molette et de le nettoyer en le plaçant dans un verre d’eau vinaigrée.

Quoiqu’il en soit, cela n’enlève rien à la potabilité de l’eau que nous vous distribuons  … comme le confirment d’ailleurs les différentes analyses effectuées tout au long de l’année par des organismes agréés. Vous pouvez continuer à la boire et pour atténuer son goût, pour les palais sensibles, il est recommandé, en règle générale, de la tirer à l’avance dans un récipient de préférence en verre et d’attendre un peu avant de la consommer, en la conservant au réfrigérateur.

Et pourquoi ne pas l’accompagner d’une rondelle de citron ou de tout autre fruit de saison,  à votre convenance… histoire de patienter jusqu’à la fin de l’été ?

 

 

 

 

 

 

 

Tous les articles publiés en page daccueil peuvent être relus ultérieurement dans notre rubrique Actualités”… 

!!! URGENT !!! …. SPANC ! … réhabilitation !!!

Mis en avant

Bon nombre d’entre vous nous ont fait part des difficultés rencontrées pour obtenir dans les temps les pièces constitutives de leurs dossiers de demandes d’aide pour la réhabilitation de leur A.N.C. (Assainissement Non Collectif). Ceci est d’autant plus compréhensible notamment à l’approche de la période des congés annuels.  Nous avons reçu seulement deux dossiers complets en retour à ce jour !

De plus, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne nous a informés, hier, que les dossiers ne pourront pas être analysés avant début novembre 2017.

Ces deux raisons nous amènent à repousser la date de retour de  vos dossiers dûment complétés à la date du 31 Août 2017 (au lieu du 30 juin 2017 initialement prévu).

Nous vous remercions pour votre compréhension et vous rappelons que pour tout besoin d’information le SPANC se tient à votre disposition :

par téléphone : 04 70 06 50 51 et par mail : secretariat@sivomvallon.fr

 

⇒ Tous les articles publiés en page d’accueil peuvent être relus ultérieurement dans notre rubrique “Actualités”… 

NOUVEAU ! Infiltration des eaux pluviales : voir notre tutoriel !

Mis en avant

Vous souhaitez privilégier le drainage de vos eaux pluviales par l’infiltration sur votre terrain ce qui permettra d’éviter d’engorger les fossés, les canalisations et les rivières et par conséquent limitera les risques d’inondation ?

C’est une excellente idée dont la mise en oeuvre peut parfois soulever quelques questions alors qu’elle reste simple.

Un exemple de création de tranchée d’infiltration d’eaux pluviales vous est présenté sur notre site afin de vous donner une piste de réflexion…

Pour cela, rendez-vous sur la page d’accueil, à droite du logo de votre SIVOM, dans la rubrique “Services en ligne”, vous trouverez un nouvel espace intitulé “Tutoriels” qui vous permettra de découvrir un savoir-faire et qui vous donnera des explications sur la mise en oeuvre d’un dispositif…

 

 

 

Préparons nous à l’hiver ! …Protégeons nos compteurs !

L’automne c’est une saison bien pratique car la météo est souvent encore assez clémente pour nous permettre de finir des arrangements dans nos maisons et jardins afin de préparer l’arrivée de l’hiver.

C’est donc l’occasion de penser, par exemple, à protéger nos compteurs d’eau potable pour éviter tout dégât causé par le gel.

Pour cela, il est important de bien vérifier le calorifugeage de votre installation d’eau potable, compteurs et tuyauterie, en utilisant les bons matériaux.

Des gestes de prévention s’imposent … Retrouvez tous nos conseils dans un article très complet dédié à ce sujet en cliquant sur le lien ci-dessous :

Pour protéger son compteur d’eau

N’oublions pas que le renouvellement d’un compteur gelé ou cassé est une prestation payante !

 

 

 

Service Eau Potable : décolmatage de la pompe du puits de captage numéro 8

Les agents techniques du service Eau Potable ont procédé à une opération d’entretien un peu inhabituelle concernant le puits n°8 du champ captant (*) sur le site de Prévallon, à Vallon en Sully.

Il s’agit du décolmatage d’une de ses pompes

Depuis quelque temps, une perte de débit avait été constatée sur certains puits, notamment sur ceux qui sont les plus exposés au manganèse et au fer, éléments très souvent présents dans les sols de notre secteur,susceptibles de créer des dépôts dans les canalisations et matériels.

Dans certains cas, il n’y a pas d’autres solutions que de changer la pompe.

Dans le cas présent, les agents ont sorti la colonne (tuyau de 5 mètres, diamètre 125 mm) et la pompe du puits. Puis ils ont démonté l’ensemble, élément par élément, passé au nettoyeur haute-pression pour décoller le plus gros des matières agglomérées et finalisé l’opération par un lavage manuel avec des produits appropriés. Certains endroits de la canalisation, trop colmatés, ont été remplacés par un morceau en acier inoxydable et soudés aux autres parties restantes par un des agents du SIVOM.

Cet entretien, peu courant, permet de prolonger la vie de nos pompes, donc de contribuer à une gestion durable de nos installations.

 

 

Descente de la colonne à laquelle est fixée la pompe, à l’intérieur du puits

 

 

 

 

 

Remise en place, étape finale.

 

 

(*) définition champ captant : zone regroupant des puits de captage d’eau souterraine dans une même nappe phréatique.

Il s’agit dans notre cas d’une nappe alluviale du Cher. L’eau qui transite par les pompes des puits de captage est envoyée ensuite dans l’unité de traitement de la station de pompage, puis distribuée dans le réseau d’eau potable du SIVOM.

Dernière étape de la relève des compteurs : Vallon en Sully et Saint Bonnet Tronçais !

La tournée annuelle de relève des compteurs s’achèvera cette année, comme d’habitude, par Vallon en Sully et Saint Bonnet Tronçais.

A partir du 12 novembre prochain, ne soyez donc pas surpris de voir nos agents sillonner ces  deux communes.

Rappel : nos véhicules et les tenues de nos agents portent le logo du SIVOM, vous pouvez donc les identifier facilement.

 

Si votre ami à 4 pattes a pour mission de garder votre propriété, ce que nous comprenons, merci de veiller à prendre toutes précautions pour éviter un éventuel accident !

 

Important : pour ceux de nos abonnés qui ne seraient pas présents lors du passage de nos agents, un petit carton à compléter leur sera déposé, à retourner au SIVOM (dans notre boîte aux lettres, à notre accueil, par courrier ou par mail secretariat@sivomvallon.fr) dans les meilleurs délais et avant le 31 décembre 2019.

Si vous vous posez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter, du lundi au vendredi, de 9h00 à 11h30 et de 13h30 à 16h30.

Vous pouvez également nous  communiquer votre relevé de compteur directement depuis la page d’accueil de notre site, en cliquant, sur un des boutons situés en bas de l’écran (voir ci-dessous) :

Comment trouver l’index de son compteur : pour cela, relevez uniquement les chiffres blancs sur fond noir (m³) sans tenir compte des chiffres rouges à droite (litres).

 

 

 

 

Compétence assainissement collectif : du nouveau au 1er janvier 2020 !

La vocation première du Syndicat (voir notre historique, ici) était de desservir en eau potable des communes qui souhaitaient se regrouper pour développer un réseau dans le secteur…. L’évolution a suivi son cours et, de la distribution de l’eau potable au traitement des eaux usées, il n’y avait plus qu’un pas à franchir…

Aujourd’hui en 2019,  sept communes adhèrent à la compétence assainissement collectif du SIVOM de Nord Rive Droite du Cher : Le Brethon, Louroux-Bourbonnais, Le Vilhain, Urçay, Hérisson, Saint Bonnet Tronçais et Vallon en Sully.

Demain, au 1er janvier 2020, deux nouvelles communes arrivent : Cérilly et Meaulne-Vitray !

Cérilly : cela représente environ 600 raccordements au réseau d’assainissement collectif, une station d’épuration à boues activées construite dans les années 2000, un poste de relèvement car une bonne partie du réseau a été construite gravitairement (écoulement par la pente naturelle du terrain).

Meaulne-Vitray : cela représente environ 300 raccordements au réseau d’assainissement collectif et bientôt un dispositif d’épuration innovant dans notre secteur mais qui commence à être bien répandu en France tant il s’adapte bien aux besoins des zones rurales.

Il s’agit d’une nouvelle station d’épuration Filtre Planté de Roseaux (FPR) dont les travaux financés par la commune seront terminés au cours du 2ème semestre 2019. Il a fallu préalablement construire un nouveau réseau sur la rive gauche de l’Aumance et installer des postes de relèvement pour mener les eaux usées jusqu’à la nouvelle station.

Ce procédé écologique présente de nombreux avantages : dispositif d’épuration très performant, pas de boues à faire épandre, production d’un compost de qualité, faible coût d’exploitation  (pas de besoin en énergie ou produits chimiques). L’entretien, très simple, repose essentiellement sur le faucardage – coupe annuelle des roseaux – et la visite régulière des agents techniques pour vérifier le bon fonctionnement.

Pour ce genre d’installation, une grande surface de terrain est nécessaire. C’est pourquoi la station d’épuration FPR a trouvé sa place à la sortie du bourg, route du Vernet (voir photos ci-dessous prises le 25 octobre 2019).

Allo ! j’ai vu un rat !

A cette saison, après un été très sec, il n’est pas rare que ces rongeurs, assoiffés et affamés, sortent de leurs « tanières » pour s’abreuver et manger.

Il y a toujours quelqu’un pour les voir et c’est tant mieux car cela permet au service assainissement collectif du SIVOM de mieux organiser la « dératisation »… à condition bien sûr d’être prévenu !

La dératisation est une opération qui s’effectue au fil de l’année en fonction des signalements de présence de rats par nos abonnés. Après avoir été alertés, nos agents se rendent sur place et déposent à certains endroits du réseau, des produits destinés à l’éradication des rats, sous différentes formes, notamment des sachets. Cette opération sera renouvelée plusieurs fois sur une durée d’environ trois semaines.

Ce sont des petits animaux intelligents mais qui hélas sont porteurs de maladies. C’est donc dans un but sanitaire réglementaire que les services publics doivent procéder à leur destruction.

Nous remercions toutes les personnes qui nous appellent pour signaler la présence de ces rongeurs.

Rappel : le SIVOM intervient sur le réseau public de l’assainissement collectif. Sur le domaine privé, les occupants sont responsables de la dératisation, mais le signaler quand même peut être  très utile pour que nos agents surveillent le secteur.

Bon à savoir :

Une fois ingéré le produit de dératisation ne fait effet qu’au bout d’un délai de trois semaines. Par conséquent, plus tôt nous le savons et plus tôt le traitement peut faire son effet !

Merci pour votre communication qui permet, une fois de plus, de participer au bon fonctionnement de nos services.

Evolution des compteurs d’eau potable, à Vitray, vers un système radio…

Vitray sera la troisième commune à être équipée de compteurs à relève radio !

En effet, depuis jeudi dernier, les agents du service Eau Potable se présentent au domicile des abonnés du secteur de Vitray pour relever leurs compteurs, comme chaque année, et pour les équiper avec un système radio qui permettra à l’avenir une relève à distance. 

Un avis de passage a été déposé dans la boîte aux lettres des abonnés absents avec une demande de prise de rendez-vous. Il faut compter environ dix à quinze minutes en moyenne pour procéder à l’installation du nouveau dispositif. Merci de contacter rapidement nos services si vous ne l’avez déjà fait !

Un courrier explicatif sera prochainement adressé aux abonnés en résidences secondaires afin qu’ils prennent rendez-vous directement avec le responsable du service Eau Potable.

Hérisson et Braize sont déjà équipées. En 2020 ce sera le tour de Saint Bonnet Tronçais. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce nouveau type de compteurs, vous pouvez relire notre premier article sur le sujet : ici

Nous remercions les abonnés de Vitray pour le bon accueil réservé à nos agents.

Le RPQS 2018 approuvé par le Comité syndical est en ligne. Vous pouvez le consulter …

Le Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l’eau et de l’assainissement (RPQS) en 2018 a été voté lors de l’Assemblée Générale du 27 septembre 2019.

Ce document rassemble toutes les données chiffrées, statistiques et comptables résultant des activités de chaque service du SIVOM : l’eau potable, l’assainissement collectif et le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif)

Il est rédigé par nos services qui collectent toutes les données pour les transmettre sur le site d’un organisme d’état, l’Observatoire National des Services d’Eau et d’Assainissement, qui pourra ainsi calculer “les indicateurs de performance”. 

Vous pouvez consulter le RPQS  2018 en cliquant sur le lien ci-dessous :

RPQS 2018

La Préfecture de l’Allier communique : mise en ligne d’une formation citoyenne en matière de sécurité nationale

Après les attentats de 2015, le plan public vigipirate “Faire face ensemble” participait déjà à la connaissance et à la diffusion au grand public du dispositif national de vigilance, prévention et protection face à la menace terroriste, sous la forme notamment d’affiches, d’annonces télévisées ou radio.

Le Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN) a voulu renforcer la vulgarisation de ce plan et a  mis en ligne depuis le 20 septembre 2019 un site internet pour permettre à TOUS l’accès aux informations citoyennes indispensables pour parer au mieux à des situations critiques d’attentats terroristes éventuelles. Ainsi, vigipirate.gouv.fr est une plateforme pédagogique qui présente des modules de formation très complets, intégrant des vidéos de témoignages de particuliers ou professionnels ayant été confrontés à des attaques ou des prises d’otage, de services spécialisés dans la lutte contre le terrorisme…

Vous êtes un particulier, un responsable d’établissement recevant du public, un organisateur d’événements ou encore un élu local ? Ce parcours de sensibilisation a été conçu pour vous et si vous le suivez jusqu’au bout, il fera l’objet d’une attestation de suivi (à noter : pour accéder à la formation, il faudra vous inscrire au MOOC, acronyme de Massive Open Online Course, espace sur internet qui délivre des cours de façon ouverte et massive).

Plus de détails en cliquant Flyer plateforme VIGIPIRATE

L’idée n’est pas d’alarmer mais plutôt de se préparer au mieux à affronter une situation de crise éventuelle. 

Lire le communiqué de presse de la Préfecture de l’Allier :

Faire face à la menace terroriste 

 

 

 

 

Il pleut… mais cela ne suffit pas, l’alerte sécheresse continue…

Tout le monde l’aura remarqué, l’automne est arrivé et nous a enfin apporté de la pluie… Oui mais les réserves en eau ont tellement baissé qu’elles n’arrivent pas à se reconstituer pour le moment. C’est pourquoi il faut rester mobilisés tous ensemble pour économiser l’eau…  La Direction Départementale des Territoires de l’Allier a publié un nouvel arrêté le 10 octobre 2019 limitant certains usages de l’eau jusqu’au 15 décembre 2019 dans un premier tempsextrait de l’arrêté du 10 octobre 2019.

L’alerte sécheresse n’est pas terminée !!!

C’est important de le souligner et c’est l’objet de cet article, vous sensibiliser tous à une meilleure gestion de l’eau, toute l’année, tous les jours pas seulement en période de sécheresse …

Pour cela, la fiche conseil de la Préfecture de l’Allier peut nous aider :

Fiche conseils économiser l’eau-Préfecture de l’Allier

Et pour finir, un autre site riche en informations et en conseils tout public :

En Immersion !

(voir notre article du 7 octobre 2019 à ce sujet)

“En immersion” ! L’eau en France n’aura plus de secret pour vous !

C’est le défi que les six Agences de l’Eau et le Ministère de la transition écologique et solidaire ont décidé de relever envers les citoyens que nous sommes tous, aux quatre coins de la France : nous sensibiliser sur cette ressource, ce bien précieux qu’est l’eau, en finir avec les idées toutes faites et réaliser un tableau objectif de la situation … Pour cela en décembre 2018, une campagne intitulée “En immersion” qui doit se déployer sur 2 ans est lancée ! 

Pari tenu en effet … Il ne s’agit pas de dénoncer des problématiques, d’alarmer la population mais au contraire de proposer constructivement des solutions et de positionner les citoyens que nous sommes en tant qu’acteurs du changement… fini d’être des spectateurs blasés et déprimés. Tout le monde peut participer, à son niveau, à la mise en place des solutions ! Voir la rubrique “implication citoyenne” pour se laisser convaincre…

Implication citoyenne

Le site est  jalonné de bonnes surprises : une web séries humoristique, des diaporamas, des thématiques variées abordées de façon explicite et ludique… Ce qui peut sembler rébarbatif devient accessible et intéressant… Eaux usées et pollution domestique, changement climatique, gestion des eaux pluviales urbaines, protection du littoral, économies d’eau… Retrouvez des exemples concrets d’actions mises en oeuvre pour déjouer les pollutions environnementales et respecter la nature en favorisant ses ressources d’auto-préservation. Cela dénote d’un beau dynamisme qui ne peut que rassurer les citoyens consommateurs inquiets parfois des redevances à payer sur leur consommation d’eau potable. On découvre l’investissement et la mobilisation concrète des collectivités territoriales et de l’Etat sur les grands sujets environnementaux… Un site à découvrir et redécouvrir régulièrement… 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous voulez suivre les aventures de Léa et Max, rendez vous ici