Goût désagréable de l’eau ?

Mis en avant

A chaque épisode de sécheresse estivale, il arrive que des abonnés s’inquiètent du goût que peut prendre l’eau distribuée par nos réseaux. Nous les comprenons et souhaitons les rassurer.

Ce petit goût “de terre” est souvent la conséquence des fortes chaleurs et peut avoir plusieurs origines :

  • la température de l’eau dans les canalisations privées mal isolées.
  • cela peut être également dû à la nappe alluviale du Cher qui baisse considérablement. De ce fait, la quantité d’eau qui alimente les puits de captage n’est pas assez abondante et peut drainer plus d’alluvions (alluvions = Dépôts de sédiments abandonnés par un cours d’eau quand la pente ou le débit sont devenus insuffisants).
  • les conduites de transport du réseau sur lesquelles un faible débit d’eau circule (quand un tronçon du réseau dessert peu d’abonnés) peuvent également provoquer ce désagrément en saison estivale.
  • à noter, en outre, qu’à cette saison, les robinets qu’on utilise peu souvent sont plus susceptibles d’apporter une petite odeur à l’eau que vous buvez. Avant de vous servir un verre d’eau, faites la couler quelques instants.
  • autre piste possible : le filtre qui se trouve au niveau du mousseur ou brise-jets de votre robinet (au bout du “col de cygne”) a pu s’encrasser. Il suffit de le dévisser avec une clef à molette et de le nettoyer en le plaçant dans un verre d’eau vinaigrée.

Quoiqu’il en soit, cela n’enlève rien à la potabilité de l’eau que nous vous distribuons  … comme le confirment d’ailleurs les différentes analyses effectuées tout au long de l’année par des organismes agréés. Vous pouvez continuer à la boire et pour atténuer son goût, pour les palais sensibles, il est recommandé, en règle générale, de la tirer à l’avance dans un récipient de préférence en verre et d’attendre un peu avant de la consommer, en la conservant au réfrigérateur.

Et pourquoi ne pas l’accompagner d’une rondelle de citron ou de tout autre fruit de saison,  à votre convenance… histoire de patienter jusqu’à la fin de l’été ?

 

 

 

 

 

 

 

Tous les articles publiés en page daccueil peuvent être relus ultérieurement dans notre rubrique Actualités”… 

!!! URGENT !!! …. SPANC ! … réhabilitation !!!

Mis en avant

Bon nombre d’entre vous nous ont fait part des difficultés rencontrées pour obtenir dans les temps les pièces constitutives de leurs dossiers de demandes d’aide pour la réhabilitation de leur A.N.C. (Assainissement Non Collectif). Ceci est d’autant plus compréhensible notamment à l’approche de la période des congés annuels.  Nous avons reçu seulement deux dossiers complets en retour à ce jour !

De plus, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne nous a informés, hier, que les dossiers ne pourront pas être analysés avant début novembre 2017.

Ces deux raisons nous amènent à repousser la date de retour de  vos dossiers dûment complétés à la date du 31 Août 2017 (au lieu du 30 juin 2017 initialement prévu).

Nous vous remercions pour votre compréhension et vous rappelons que pour tout besoin d’information le SPANC se tient à votre disposition :

par téléphone : 04 70 06 50 51 et par mail : secretariat@sivomvallon.fr

 

⇒ Tous les articles publiés en page d’accueil peuvent être relus ultérieurement dans notre rubrique “Actualités”… 

NOUVEAU ! Infiltration des eaux pluviales : voir notre tutoriel !

Mis en avant

Vous souhaitez privilégier le drainage de vos eaux pluviales par l’infiltration sur votre terrain ce qui permettra d’éviter d’engorger les fossés, les canalisations et les rivières et par conséquent limitera les risques d’inondation ?

C’est une excellente idée dont la mise en oeuvre peut parfois soulever quelques questions alors qu’elle reste simple.

Un exemple de création de tranchée d’infiltration d’eaux pluviales vous est présenté sur notre site afin de vous donner une piste de réflexion…

Pour cela, rendez-vous sur la page d’accueil, à droite du logo de votre SIVOM, dans la rubrique “Services en ligne”, vous trouverez un nouvel espace intitulé “Tutoriels” qui vous permettra de découvrir un savoir-faire et qui vous donnera des explications sur la mise en oeuvre d’un dispositif…

 

 

 

Distribution du Réservoir d’Infos N°10

Déjà le numéro 10 ! la lettre annuelle lancée par les élus du Comité Syndical en 2010, permet de relayer, chaque année, les informations susceptibles d’intéresser les abonnés dans leur quotidien, mais aussi d’aborder les sujets d’avenir.

Dans l’édition 2019, on annonce encore de grands changements : l’adhésion de Cérilly au 1er janvier 2020 aux services Eau potable et Assainissements, celle de Meaulne-Vitray à la même date à l’Assainissement Collectif, la mise en place pour les abonnés d’un simulateur sur le site internet pour calculer une estimation de leurs factures, les résultats de l’enquête “mensualisation des factures”...mais chut ! gardons un peu de mystère et surveillez vos boîtes aux lettres, car cette année, cest la Poste qui vous livrera à domicile le Réservoir d’Infos d’ici quelques jours !

 

 

Pour lire, et relire (pourquoi pas !) tous les numéros du Réservoir d’Infos, rendez-vous en pages d’accueil et consulter la rubrique “Actualités” ou la page “Téléchargements”.

 

Alerte sécheresse renforcée ! Nouvel arrêté du 9 juillet 2019.

L’arrêté préfectoral n°1674/2019 du 09 juillet 2019 annule et remplace celui du 02 juillet dernier.

Il est mis en place jusqu’au 1er septembre 2019 sauf indication contraire qui ferait, alors, l’objet d’un nouvel arrêté publié aussitôt sur notre site.

Les restrictions sont NETTEMENT RENFORCÉES dans les bassins de l’Oeil et de l’Aumance et du Cher  en aval de Chambonchard.

Merci de les consulter en cliquant sur le lien ci-dessous :

alerte renforcée arrêté 9 juillet 2019

Bon à savoir pour situer nos communes :

  • bassin de l’Oeil et de l’Aumance : Hérisson, Le Brethon, Le Vilhain, Louroux-Bourbonnais, Saint-Caprais
  • bassin du Cher aval de Chambonchard : Braize, l’Etelon, Meaulne-Vitray, Saint-Bonnet Tronçais, Urçay et Vallon-en-Sully

NOUVEAU : en page d’accueil, à droite du logo, dans la rubrique “Bon à savoir”,  en dernière position, une page “Situation sécheresse” qui réunit tous les arrêtés de la saison 2019 a été mise en ligne pour permettre un suivi régulier des informations sur le sujet.

 

Saint Bonnet Tronçais : remise en état des bouches à clé de fermeture des branchements et des vannes

Habitants de St Bonnet Tronçais ne soyez pas surpris de voir les agents du service technique eau potable sillonner votre village ! La mission “remise en état des bouches à clé” est lancée depuis quelques jours !

Les bouches à clé permettent de pouvoir fermer l’eau rapidement quand un incident technique est déclaré sur le réseau ou en cas de travaux. Il faut donc que ces dispositifs  restent facilement accessibles et en bon état de fonctionnement. Pour certaines un nettoyage en profondeur s’impose, pour d’autres c’est carrément le remplacement.

Cette opération “mise au propre” des bouches à clé précède la campagne de renouvellement des compteurs de Saint-Bonnet Tronçais, prévue au 1er semestre 2020. En effet, des nouveaux compteurs équipés d’un système de relève radio remplaceront les anciens. Les communes de Hérisson et Braize en sont déjà dotés.

Ci-dessous, photo d’une bouche à clé (en bleu)

 

 

L’eau est un bien précieux…Préservons-la !

Tant d’un point de vue sanitaire que d’un point de vue environnemental, il ne faut pas la gaspiller !  C’est pourquoi il est important de faire des rappels réguliers sur ce sujet (voir notre article édité en Mai 2018 )

La préfecture de l’Allier a édité une fiche remplie de bons conseils : ici

Autre action qui permet de préserver l’eau, c’est de dépister des fuites éventuelles, non apparentes, dans votre maison, grâce à votre compteur d’eau   :

  • A tout moment de la journée, quand vous n’utilisez pas du tout d’eau, aller voir votre compteur ; si l’aiguille tourne malgré tout et si vous êtes sûrs qu’aucun de vos équipements requérant l’usage de l’eau n’est en service (arrosage automatique, chauffe-eau  électrique…), il se peut qu’il y ait peut-être une fuite… ! 

Rendez-vous en page d’accueil pour savoir comment agir en cas de fuites : ici

Enfin, relever à période régulière l’index de votre compteur permet de situer votre consommation et de vous interroger, si vous le jugez nécessaire, en comparant par exemple avec vos index des années précédentes. Une consommation excessive sans raison justificative peut révéler une fuite !

Nous pouvons tous contribuer à la préservation de notre environnement !

 

Bon à savoir : en page d’accueil, un nouvel outil « le simulateur de factures » vous permet de calculer une estimation de votre consommation de l’année qui vient de s’écouler !

La télégestion : l’outil de supervision indispensable de nos réseaux !

2 mots : télé et gestion… tout est dit ou presque !

La télégestion c’est la possibilité de gérer à distance 24h sur 24h les ouvrages des réseaux d’eau et d’assainissement collectif en associant l’électronique, l’informatique et la télécommunication.

Sur un territoire de compétence de onze communes et bientôt douze, soit en 2020 un linéaire de 550 km de réseau d’eau potable et 33 km de réseau d’assainissement collectif, on comprend aisément l’intérêt de positionner des relais d’informations aux endroits stratégiques.

Concrètement comment ça se passe ?

A la station de Prévallon, un superviseur (ordinateur + logiciel) reçoit tous les jours entre 4 h et 7 h du matin les données de l’ensemble des ouvrages d’adduction en eau potable et d’assainissement collectif.

Chaque site (Réservoir du Plaix, station d’épuration de Hérisson…) peut envoyer des alarmes de différentes natures (niveaux de réservoirs, dysfonctionnement électrique…) au superviseur qui va les relayer aux personnels compétents : les responsables techniques, les agents d’astreinte.

La télégestion du réseau d’eau existe depuis 1990  et a été améliorée par l’acquisition de nouveaux équipements. Celle du réseau d’assainissement collectif concerne actuellement presque la totalité des postes de refoulement et la station d’épuration de Hérisson mais est appelée à se développer avant fin 2019 pour inclure les step de Vallon en Sully, le Brethon et Urçay.

 

 

 

 

 

 

 

Exemple de restitution de données provenant du château d’eau du Plaix (cliquez sur l’image)

 

 

Pour retrouver nos articles précédents, un clic sur le bouton “Voir toutes nos actualités” en page d’accueil ! 

 

 

 

 

Alerte sècheresse : restriction de certains usages de l’eau.

Un arrêté préfectoral en date du 14 juin 2019 limite provisoirement certains usages de l’eau sur le territoire de l’Allier jusqu’au 15 juillet 2019.

Merci de prendre en compte ces mesures :

  • interdiction de 11h à 19h de l’arrosage des pelouses, espaces verts terrains de sport et de golf, à l’exception des greens de golf et pistes de courses d’hippodromes
  • interdiction du prélèvement par pompage ou prise d’eau pour le remplissage des plans d’eau de loisirs,
  • interdiction du remplissage des piscines privées, sauf constructions en cours,
  • interdiction du lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou une obligation technique (bétonnière…) et pour les organismes liés à la sécurité, sous réserve d’une utilisation rationnelle.

Ces mesures s’appliquent pour tout type de prélèvement, à partir des réseaux d’adduction d’eau potable, des forages et puits privés ou en milieu naturel. 

Retrouvez l’extrait de cet arrêté préfectoral en cliquant ci-dessous :

extrait de l’arrêté préfectoral du 14 juin 2019.

 

Pour retrouver nos articles précédents, un clic sur le bouton “Voir toutes nos actualités” en page d’accueil ! 

Etude diagnostique réseau assainissement Vallon ⇒ début septembre !

Afin de pouvoir améliorer le fonctionnement des réseaux, qu’il s’agisse de l’eau potable ou de l’assainissement collectif, il est nécessaire de les connaître dans les moindres détails et d’en établir une cartographie précise. Cela permet de pouvoir prévenir autant que possible les éventuels dysfonctionnements  et  de budgéter les travaux à envisager dans un ordre de priorité pour les années à venir soit pour leur amélioration, soit pour leur extension.

Pour cela, faire réaliser une «étude diagnostique» s’avère nécessaire notamment pour pouvoir bénéficier des subventions de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne. C’est le Cabinet IRH Ingénieur Conseil (Agence de Clermont-Ferrand) qui a été retenu pour cette mission qui démarrera dès septembre prochain.

L’étude se déroulera en 3 phases principales :

  • Phase n°1: recueillir les données nécessaires à l’élaboration d’un plan des réseaux et la création d’une base de données patrimoniale.
  • Phase n°2: effectuer une campagne de mesures avant l’arrivée du printemps 2020, pendant la saison plus humide  (de janvier à mars), de jour comme de nuit, pour contrôler les éventuelles infiltrations d’eaux «claires » (eaux de pluies, de nappes…) dans les canalisations.
  • Phase n°3: procéder à des investigations complémentaires par rapport à des problématiques relevées par les agents du SIVOM au fil de ces dernières années et signalées par les abonnés.

A chacune de ces étapes, de septembre 2019 à juin 2020,  les techniciens de IRH Ingénieur Conseil sillonneront régulièrement la commune de Vallon en Sully et effectueront leurs missions d’observations, de prises de mesures, aussi bien sur le domaine public que ponctuellement sur le domaine privé. Dans ce dernier cas, les abonnés concernés seront informés préalablement de leur visite et nous les remercions de bien vouloir leur réserver le meilleur accueil.

Pour suivre l’avancée de ce dossier, étape par étape, restez connectés à www.sivomvallon.fr !

Et en cas de questions, un seul numéro comme d’habitude : 04 70 06 50 51 et une adresse courriel secretariat@sivomvallon.fr

 

 

Pour retrouver nos articles précédents, un clic sur le bouton “Voir toutes nos actualités” en page d’accueil ! 

 

Payer vos factures …avec ou sans carte bancaire ? C’est possible sur internet avec PAYFIP !

Si vous disposez d’une carte bancaire vous pouvez déjà régler vos factures d’eau et/ou d’assainissement de trois façons :

  • soit en vous rendant directement au guichet de la Trésorerie de Montluçon Municipale avec votre carte bancaire et votre facture,
  • soit en  communiquant vos références de paiement (cadre rouge de la facture) ainsi que celles de votre carte bancaire, par téléphone à la Trésorerie de Montluçon Municipale (téléphone : 04 70 02 29 80),
  • soit en ligne sur le site mis en place par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP), www.tipi.budget.gouv.fr accessible aussi depuis notre site internet. Il vous faudra communiquer vos références de paiement (dans le cadre rouge de la facture) et celles de votre carte bancaire.

Sur ce même site, www.tipi.budget.gouv.fr, la DGFIP vous propose maintenant, en plus du paiement par carte bancaire, le paiement par prélèvement unique. Ce choix vous est offert juste après la saisie du montant dû TTC et de votre adresse électronique. Pour y accéder, il faudra renseigner les identifiants que vous utilisez pour accéder à votre espace particulier sur impôts.gouv.fr (votre numéro fiscal et votre mot de passe) et communiquer vos coordonnées bancaires (RIB)… et vous n’aurez plus qu’à vous laisser guider !

Avantages de ce nouveau mode de paiement : si vous ne disposez pas de carte bancaire ou que le plafond de celle-ci est limité, vous pouvez malgré tout payer sur internet facilement et de façon sécurisée, 24 h sur 24 h, gratuitement. Vous avez, en plus, la possibilité d’enregistrer votre compte bancaire pour les fois suivantes. !

Plus de détails sur les documents officiels de la DGFIP, en cliquant ci-dessous :

Réglez vos factures locales sur internet 

Mode d’emploi en images

 

 

 

 

 

Nouveau : un bouton “Voir toutes nos actualités” est accessible sur la page d’accueil, à gauche des articles de la semaine ! Bonne lecture !

 

“Même quand il pleut, les réserves en EAU restent fragiles dans l’Allier”… Sécheresse prévisible cet été : Mesures de prévention.

La préfecture de l’Allier a organisé le premier comité sécheresse de l’année, le 9 mai 2019 pour faire le point sur la situation des ressources en eau dans l’Allier

Même si ce mois de mai a été plutôt humide et que la belle saison peine à se mettre en place, les niveaux des nappes restent bas et plutôt inférieurs à la normale. Cette situation est due au déficit de précipitations d’octobre 2018 à mars 2019.

Le secteur de la Limagne et le sud ouest du département ont été les moins arrosés.

La direction départementale des territoires (DDT) a activé son dispositif de suivi hydrologique. En cas de dégradation dans les prochaines semaines, de premières mesures de restrictions des usages pourraient être décidées.
 
A titre de prévention, il est recommandé aux professionnels comme aux particuliers d’avoir une gestion de l’eau la plus économe possible.
 
La préfecture de l’Allier a édité une fiche de conseils très intéressante :
 
Comme chaque année, nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation et des restrictions éventuelles.

 

 

Nouveau : un bouton “Voir toutes nos actualités” est accessible sur la page d’accueil, à gauche des articles de la semaine ! Bonne lecture !

SPANC, visites périodiques 2019, c’est au tour de Hérisson !

Chaque année, le technicien SPANC du SIVOM, Jean-Yves ALINOT, effectue, sur une commune, les visites dites périodiques pour contrôler le bon fonctionnement des dispositifs d’assainissement individuel de nos abonnés : système traditionnel, système compact, phytoépuration, microstation, etc…
 
Cette vérification donne lieu à l’établissement d’un document qui liste l’ensemble des points contrôlés et donne un AVIS technique et réglementaire sur l’installation. 
 
Le démarrage des visites périodiques sur la commune de Hérisson est prévu fin juin  2019 et durera jusqu’à fin juillet 2019.
Un courrier vous sera adressé prochainement pour fixer un rendez-vous. Si vous ne pouvez être présents, vous pouvez toujours solliciter une autre date en prenant contact avec le SIVOM : 04 70 06 50 51 ou secretariat@sivomvallon.fr
 
Rappel important : il ne faut pas faire vidanger les fosses juste avant le passage du technicien. Si vous avez procédé à une vidange depuis sa dernière visite, merci de lui présenter le document attestant de cette vidange.
Merci également de veiller à bien  dégager les couvercles d’accès aux fosses dans la mesure du possible !
 
Pour plus de précisions, vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous :